Plus de 60 ans

La continuité

Un bel écrin dont nous nous efforçons de conserver l'âme au fil du temps et des générations. Depuis plus de 60 ans, Etouy est le théâtre des plus belles réunions, des moments les plus précieux, des annonces les plus douces.

Comme une maison de famille, nos murs sont chargés de tendres moments et de grandes émotions. Plus que des témoins, nous sommes les gardiens et acteurs de ces moments à la campagne où le temps n'a pas de prise et où les plats s'enchaînent pour le plaisir des yeux, des papilles et des âmes.

En savoir plus
25 ans

Etoilé Michelin

Après ses études, à 21 ans, Nicolas Lecercq passe au fourneau dans la maison familiale. La suite est écrite : le restaurant apparaît au guide Michelin en 1992 et obtient, en 1994, une étoile au guide Michelin. Madame Leclercq, mère, en salle, Monsieur Leclercq, au potager et lui, seul en cuisine. Beaucoup de travail, de rigueur et l'implication de toute la famille ont contribués à l'attribution de cette récompense.

Si l'étoile n'a jamais été le moteur, son obtention n'a fait que nous conforter dans l'envie de faire bien, de faire mieux et d'aller de l'avant. “Ma cuisine se veut simple et épurée, au service du produit quel qu’il soit. Sans frontière, au rythme des saisons, colorée et variée, j’aime l’amalgame des épices et aromates tout en privilégiant les mariages fins et subtils. La Picardie est coincée entre le Nord-Pas-de-Calais, la Normandie, les Ardennes et la Champagne. Les produits régionaux sont difficiles à faire connaître et limités. Le fait d’avoir un potager de 20 ares permet d’avoir sous la main un produit d'une fraîcheur et d’une qualité gustative incomparable. Sans compter que l’entretien et l’élaboration saisonnière de ce potager nourrissent ma créativité.“

En savoir plus
Transmission

Mamie Rachel

Mamie était un tout petit bout de femme. Arrivée d'Arras, un plan de rhubarbe sous le bras, son fils dans l'autre, elle s's'attela à la tâche.À force de courage et de volonté, elle transforma cette belle maison bourgeoise et en fit un lieu de rencontre et de partage pour des familles entières. Les parisiens venaient y passer leur vacances. D'autres y organisaient des communions, des fiancailles et des mariages.

De nouveaux arrivants venaient y séjourner le temps de trouver une maison pour s'installer. C'est avec beaucoup d'émotions que nous accueillons, encore aujourd'hui, les générations suivantes. Elle était fière de son domaine. Fière de proposer des légumes de son potager, des fruits de son verger et des lièvres de la forêt d'à côté, qu'elle échanggeait contre une part de tarte au citron. La cuisine y était simple, belle et généreuse. On y faisait le beurre et le lait avait un nom… Tous les matins, Gaston se chargeait de la traite. Aujourd’hui, si le beurre nous vient de Guiscard,le potager a conserver sa place et est même devenu le fil conducteur de notre cuisine. Au matin, on y croise le chef et son père pour la cueillette quotidienne.

En savoir plus
Le moulin d'en bas

Le château d'Etouy

La maison, qu'on appelait aussi le château d'Etouy, appartenait à la famille Chouanard qui exploitait la cartonnerie situé rue de l'Usine. Mme Rachel Tavernier, grand-mère de Nicolas Leclercq, acquis la propriété en 1950.

A l'époque, Les batiments et les terrains qu'occupait l'usine devait être repris par une conserverie mais le projet ne vit pas le jour et Mme Tavernier en fit l'acquisition avec les batiments laissés à l'abaondon. Le moulin d'en bas en faisait parti. Il servait à fouler les draps et avait été vendu comme bien national. Transformé en papeterie en 1827 et en cartonnerie en 1840, il servait à la production de la vapeur pour l'usine Chouanard qui consommait 5000 kg de paille et 1100 kg de vieux papiers par jour. La fabrication a cessé en 1941.

En savoir plus